Flora

Bienvenue

"Je désire le théâtre, pour qu'il devienne lieu de liberté, de vérité, de rencontres, de création d'espace pour rêver, et pour réinventer les rapports humains."

Diplômée de l école européenne supérieure d’art de Bretagne, Angéline Croissant est plasticienne et scénographe.

Ces recherches portent sur la représentation théâtrale contemporaine et son public ; et plus particulièrement sur les moyens plastiques du scénographe à concevoir un univers « qui transporte » vers un ailleurs.

En parallèle de ses études, elle se nourrit du travail d’ouvreuse au Théâtre National de Bretagne. Le théâtre sollicite son imagination en tant que spectatrice et en tant que plasticienne. Elle développe son travail en explorant la possibilité de déployer un imaginaire défini. Elle investit l’imaginaire de la mer à travers « le désavantage du vent » d’Éric Ruf. Ses explorations donnent des résultats divers : aquarelles, paysages sonores, cartographie, et une installation son et lumière mettant en scène deux comédiens, traduisant les perceptions d’un marin.

Suite à son diplôme, elle participe aux créations de Jean-François Sivadier, Dominique Pitoiset, et Christine Letailleur en tant que stagiaire en scénographie et accessoires au Théâtre National de Bretagne, notamment sur la création d’Éric Lacascade, Oncle Vania de Tchekhov et les Bas fonds de Gorki. Elle accompagne la création du Hamlet de Daniel Mesguich, et travaille régulièrement au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en tant que régisseuse, accessoiriste ou scénographe pour Sandy Ouvrier, Nada Strancar. Comme plasticienne, elle collabore régulièrement aux projets de Philippe Berthomé, créateur lumière. Elle propose également des Workshop autour de la scénographie.

La saison dernière elle a crée la scènographie pour Le cercle de craie d’Emmanuel Besnault d’après Klabund et Li Xingdao, et a collaboré  avec Stuart Seide sur la création de La danse de mort de Strindberg

Dernièrement, elle signe la scénographie d’Émus des mots pour la compagnie Fa7 et la scénographie d’Anarchie mise en scène par Vanessa Bonnet.

Elle travaille également avec la jeune metteur en scène Noèmie Rosenblatt depuis 2015, elle signe ses scénographies, Demain dès l’aube de Pierre Notte, et J’appelle mes frères de Jonas Kehmiri, elle travaille actuellement sur le prochain spectacle de la compagnie.